Browse By

Thomas Rhett live à Anvers en Belgique – compte rendu de la soirée

Après 5 dates au Royaume-Uni, Thomas Rhett a traversé la manche pour démarrer 4 dates un peu plus près de chez nous. Direction donc Anvers (Antwerpen) en Belgique pour un concert de la star américaine au Trix. Une soirée réussie ou comme à chaque fois, 2 mots me viennent à l’esprit : propre et efficace… à l’américaine !

1ère partie by Rhett Atkins
« Faire une tournée en Europe avec son fils, quoi de mieux ? ». Voilà la phrase prononcé par Rhett et qui explique pourquoi ils ont décidé de faire une halte en Belgique. Le patriarche a ainsi ouvert le bal en démarrant par son plus célèbre titre « That Ain’t My Truck ». Seul avec sa guitare, il reprend ensuite ses plus gros succès en tant que songwriter. Et c’est dans ces moments là qu’on se rend compte de l’étendu de son répertoire en tant que compositeur : « Boys’s round here » et « Honey bee » écrits pour Blake Shelton, « Young & Crazy » composé pour Frankie Ballard, « Tonight Looks Good on You » pour Jason Aldean ou encore plus récemment « Huntin’, Fishin’ And Lovin’ Every Day » écrit pour Luke Bryan. 30 minutes qui introduit son fils de la plus belle des façons.

image

Thomas Rhett, au sommet de sa forme
21h, les lumières s’éteignent, la pression monte, le nouveau titre de Bruno Mars 24K Magic retenti dans les enceintes… on sent que l’ouverture est proche. A la fin de la chanson, ses musiciens débarquent sur scène, démarre le titre « Anthem » et Thomas arrive quelques secondes plus tard. Avec beaucoup d’enthousiasme, on le sent heureux d’être là et de jouer pour un publique Belge.

image

« Si un jour on m’avait dit que je viendrai jouer en Belgique et qu’en plus il y aurait des centaines de personnes qui viendraient, je ne l’aurai pas cru ! ». Il enchaîne pendant 1h15 ses plus gros succès : « T’Shirt », « Crash and Burn », « South Side »… sans oublier évidemment « Die a Happy Man » couronné récemment au 50e CMA Music Awards. Devant un parterre de 250 personnes environ (dont une bonne moitié d’américains exilés !), Thomas se laisse même à quelques reprises dont une version arrangée de « Cake By The Ocean » de DNCE ou encore de « Round Here » qu’il a écrit pour Florida Georgia Line (il en a même profité pour leur faire une petite vidéo live pour leur dire de venir en Belgique).

image

Après une session puissante entouré de ses 4 musiciens, Thomas Rhett a ralenti le tempo pour une petite session acoustique profitant même de faire monter une personne du public pour un cours de guitare et de chant improvisé. Il terminera le show à 22h15 précisément par « Vacation » qui retentit encore dans mes tympans à l’heure où j’écris ces lignes.

Propre, efficace, à l’américaine… bravo pour cette escale loin des states qui prouve encore une fois la générosité de cette musique.

image

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *